Romain MAYOR

Romain Mayor

Né en Suisse en 1984, Romain Mayor exerce aujourd’hui les activités de chef de chœur et d’orchestre, de chanteur et d’organiste. Il débute l’apprentissage de la   musique avec le piano, puis étudie le chant, la direction et la musicologie. Il effectue sa formation principalement à Genève, Fribourg et Lausanne.

Directeur artistique du Motet de Genève, il dirige également le Chœur J.-S. Bach de Lausanne, le Chant Sacré de Genève ainsi que l’Ensemble Post-Scriptum qu’il a fondé. A la tête de ces chœurs ou en collaboration avec diverses autres formations, telles que l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre de chambre de Genève, l’Orchestre des jeunes du Festival de Toshima (Tokyo,   Japon), le Sinfonietta de Lausanne, l’Ensemble baroque du Léman, l’Orchestre Philharmonique Romand et l’OrcheStratus Genevensis, il a l’occasion de se produire en Suisse et à l’étranger dans un répertoire allant de la musique médiévale à la musique contemporaine. Engagé avec le Motet par l’Orchestre de la Suisse Romande et l’Orchestre de chambre de Genève, il prépare également le chœur pour des concerts de saison de ces deux ensembles.

Régulièrement invité à animer divers stages et ateliers choraux, ou comme jury dans plusieurs concours de chant choral, il est depuis 2014 professeur de direction à l’Association Vaudoise des Directeurs de Chœurs. Il développe également une activité de professeur de chant et se produit en récital ou en   concert, aussi bien comme choriste professionnel que soliste d’oratorio avec   divers chœurs et ensembles de Suisse. Il interprète par ailleurs quelques rôles d’opéra tels que Gianni Schicchi (Giacomo Puccini) et Barbe-Bleue (Isabelle Aboulker). Romain Mayor est titulaire d’un certificat de piano ainsi que de deux diplômes HEM (Master of Arts) obtenus dans les domaines de la direction (avec la mention «très bien») et du chant lyrique. Il a également reçu en 2007 le prix Fritz Bach de la Fondation Crescendo.

Imprimez cette page