Philippe CORBOZ

corbozDe 1981 à 1993

Pour Philippe Corboz, né à Lausanne en 1943, l’apprentissage de la musique débute d’abord sous la tutelle de son père, André Corboz, avant de se poursuivre aux Conservatoires de Musique de Fribourg, Berne et Genève. Il y étudie ainsi le piano, l’orgue, l’improvisation et le continuo, la composition et la direction, tout en poursuivant des études de philosophie et de musicologie à l’Université de Fribourg.

En tant qu’organiste de l’Ensemble Vocal de Lausanne, que dirige son cousin Michel Corboz, il signe de nombreux enregistrements discographiques et se produit sur scène dans toute l’Europe. Mais c’est en tant qu’enseignant dans la section artistique du Collège Voltaire à partir de 1971 qu’il laissera sa marque la plus durable dans le paysage musical genevois.

Sous la direction de Philippe Corboz, le Choeur de la section artistique du Collège Voltaire connait son heure de gloire de 1975 à 1980. Peut-on de nos jours imaginer qu’un choeur de collégiens enregistre pour DECCA la Dante-Symphonie de Liszt avec l’OSR sous la baguette de Jesus Lopez-Cobos?

Au printemps 1981, Jacques Horneffer, chef du Motet depuis la disparition de sa fondatrice, Lydie Malan, demande à Philippe Corboz de reprendre la direction du chœur. De son côté, Philippe Corboz avait formé un chœur des anciens élèves de la section artistique du Collège Voltaire, qui s’appellera Polymnie le temps d’un concert, puis Atelier choral de Genève le temps d’un autre concert. La fusion avec le Motet se fera donc naturellement, donnant naissance au chœur que l’on connaît aujourd’hui.

Imprimez cette page