Jacques HORNEFFER

horneffer_smallDe 1947 à 1981

A la suite de la disparition prématurée de Lydie Malan en 1947, la direction du Motet est confiée à Jacques Horneffer, pianiste et professeur au Conservatoire. Homme de goût, de grande ouverture et de vaste culture, Jacques Horneffer mêla, comme le faisait Ernest Ansermet, les œuvres modernes et inconnues aux œuvres classiques, les secondes assurant ainsi la promotion des premières. Cette succession répondait aux vœux de la fondatrice du chœur.

Aux programmes du Motet, Jacques Horneffer inscrivit, notamment, le Miserere de Josquin Després, le psaume O Seigneur, j’espars de Claude Lejeune, le Passiongesang de Heinrich Schütz, la Messe de Guillaume de Machaut, le Lamento d’Ariana de Monteverdi, la Missa Quarti Toni de Victoria, la Messe d’Igor Stravinski, des pièces a capella de musique ancienne et le Reniement de Saint-Pierre de Gustave Charpentier, avec Hugues Cuenod en soliste.

Imprimez cette page